Football Régional dans le Centre Algerie Index du Forum

Football Régional dans le Centre Algerie
Forum de discussions sur le football régional centre Algerie (ligues régionales d'Alger, Blida et Ouargla)
 


GroupesGroupes   RechercherRechercher   MembresMembres   

ProfilProfil    Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés    FAQFAQ

ConnexionConnexion 
 S’enregistrerS’enregistrer
 




 
JS Bordj Ménaïel

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Football Régional dans le Centre Algerie Index du Forum >>> Le bon vieux temps
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 11 Sep 2009
Messages: 43

MessagePosté le: Mar 29 Sep - 09:35 (2009)    Sujet du message: JS Bordj Ménaïel Répondre en citant

Un prestigieux club de football qui a sombré !
 
La formation des Coquelicots et des Rouge et Noir (en rapport à la couleur de cette fantastique fleur qui pousse dans les près) vient de rétrograder une nouvelle fois de la division régionale I à la régionale II.
Apparemment, cette formation de football qui représentait jadis la fierté de la ville de Bordj Ménaïel sombre de plus en plus ces dernières années dans une indifférence totale qui ne dit pas son nom, et ce, dans les divisions inférieures du football algérien. Une véritable descente aux enfers en quelque sorte. Très rares sont ceux qui évoquent avec ferveur et enthousiasme le nom de cette équipe, née il y a plus de 77 ans et qui a connu de grands hommes, des dirigeants dévoués et des présidents de talent à l’image de Hamadache, Saïd Takdjerad Hocine, Amrou Ali, Djouab Ramdane, Amazouz Youcef, Mohamedi Moh Rabah, Boualem Ghalem, Tahanouti Ali, Kadem plus connu par Mitiha, Amrous Rabah, Rachid Omar, Miloudi Saïd, Agraniou Mohamed Seghir et autres. Une génération qui a produit de véritables artistes du ballon rond à l’image de Slimane Madène, Kesraoui Ali, Hocine Amrous, Tabet Ali, Zemoul Sadek (dit Ketchaoua), Amrous Amar, Ramdani Brahim, Hocine Tonkin, Ferhat Malik, Izem Louanès Boussa Amar (dit Navarro) et des milliers d’autres qui ont intégré les rangs des plus prestigieux clubs du pays. La JS Bordj Ménaïel a toujours été un réservoir de grands footballeurs et force l’admiration  en produisant encore et encore de grands talents de la balle ronde tels Ferradji, Belkaïd Chaouch (ESS), Yacine Hamadou (ASO), Driouche (MCS), Bendahmane (CRB), Samadi (WRB), Galoul (MCA), Louzat (Slovaquie), Ferhat (international équipe nationale cadette). A la JSMB, les moyens font défaut le club s’est enlisé dans une toile de précarité et dont elle n’a pas pu se dépêtrer accusant coup sur coup des situations catastrophiques. Aujourd’hui, la JSMB tend à disparaître étant donné qu’elle est lâché par les élus locaux. Puisqu’à ce jour, le club n’a pas fait d’assemblée générale pour désigner un nouveau président suite au décès du regretté Lyès Debbah plus connu par Lyès Kennedy dans un accident de la circulation.
Même la DJS de la wilaya de Boumerdès n’a pas daigné lever le moindre petit doigt pour débloquer la situation pour cette formation historique du football algérien avec ses 77 ans d’ancienneté et qui a connu des années de gloire. Participation à la Coupe d’Afrique CAF 1995-1996), finaliste de la Coupe d’Algérie 1987, finaliste de la Coupe d’Algérie 1984-1985, champion d’Algérie avec accession nationale Une 1982-1983, barragiste et champion des champions 1979. Il ne reste pratiquement plus rien, si ce n’est les vagues souvenirs d’anciens joueurs qui ont porté haut et fort les couleurs du club à l’image de Hocine Tonkin, Tabet Ali, Izem Louanès, Youcef Amazouz, Ali Zeboudji, le chahid Salah Akdjerad, Amrou Amar, les frères Benabi, Hamadache Kader, Ouriachi Mokrane, le docteur Mohamed Toumi et des centaines d’autres ainsi que des centaines de dirigeants et présidents du club, tels que Hamadache Saïd Hocine Takdjerad, Djouab Ramdane, Amazouz Youcef, Boualem Ghalem, Tahanouti Ali, Rachid Omar, Amrous Rabah,  Amrous Ali et Mezali Mohamed. Ils sont très nombreux et il est quasiment impossible de les citer tous mais nous dirons à ceux qui veulent dissoudre le club des Coquelicots qu’il n’ont pas le droit d’entrer cette sympathique équipe de football des regrettés Tayeb Amrous, Slimane Madène Tabet Ali, Boussa Amar, Amrous Hocine, Tahanouti Ali, Mustapha Goumiri, Lyès Kennedy. L’histoire de la JSBM est celle de tous les grands clubs d’Algérie, tels que l’Escadron Noir de Guelma, (ESG), l’Entente de Colle (EC), l’USM Aïn Beïda, la JSM Tébessa et autres. Ces dernières après avoir connu le prestige ont été soumises à l’inévitable épreuve de la traversée du désert qui fut longue pour les Ménaïlis. Les supporters des Coquelicots ne veulent pas entendre de dissolution quitte à ce que la JSBM rétrograde dans la division de wilaya. Un jour viendra où des hommes animés de bonne volonté arriveront à la remettre sur rails mais de là à ce que la JSBM disparaisse, il n’en est pas question. Pour cela, la FAF, la Ligue régionale d’Alger, l’APC de Bordj Ménaïel, le wali de Boumerdès, la DJS, les membres de l’AG de l’association doivent se manifester et au plus vite !


28-09-2009
Kouider Djouab 


Revenir en haut
Publicité







MessagePosté le: Mar 29 Sep - 09:35 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Football Régional dans le Centre Algerie Index du Forum >>> Le bon vieux temps Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème réalisé par SGo